La pédagogie Montessori

Dernière mise à jour : 30 mai 2021


Un peu d'histoire :


En 1896, Maria Montessori est une des premières femmes médecins d’Italie, spécialisée en psychiatrie. Elle est également diplômée en philosophie et en psychologie. Elle travaillera durant 10 ans avec des enfants dits « déficients mentalement » et s’intéressera de près à l’éducation. Elle développera auprès de ces derniers, sa pédagogie qui fut un énorme succès. En effet, elle réussit à leur apprendre à lire, à écrire mais également à passer des examens.


Par la suite, en tant que pédagogue, elle étend sa méthode aux enfants issus de milieux défavorisés ou ayant des problèmes d’apprentissages. Elle est convaincue que sa méthode peut s’appliquer à n’importe quel enfant et en 1907 sa première école ouvre ses portes, à Rome. La pédagogie Montessori vient de voir le jour. Du matériel spécifique et des méthodes déployant une approche scientifique sont élaborés dans un unique but : l’épanouissement de l’enfant.


Maria Montessori est une des pionnières du mouvement de l’Education Nouvelle avec Célestin Freinet. Cette éducation repose sur trois piliers : un environnement préparé et entièrement adapté, du matériel pédagogique spécifique et un rôle particulier pour l’éducateur, qui est là pour accompagner l’enfant avec bienveillance.


Sa méthode s’est surtout développée durant la seconde partie du XXème siècle. Présente, un peu partout dans le monde et pour les enfants issus de n’importe quel milieu, on compte actuellement plus de 20 000 écoles d’inspiration Montessori, implantées dans des dizaines de pays : Japon, USA, France…


Initialement prévu pour de très jeunes enfants 3 – 6 ans, elle a peu à peu été étendue à tous les âges scolaires. Il s’agit d’une pédagogie intemporelle et universelle qui permet à chaque adulte en devenir de développer les dimensions physique, sociale, intellectuelle et émotionnelle qui feront de lui un être humain unique.



Marque Montessori :


Maria Montessori n’a pas souhaité déposer de marque à son nom, aussi aujourd’hui n’importe qui peut utiliser l’appellation Montessori pour promouvoir un jouet ou une école. Néanmoins l’AMI (Association Montessori Internationale) propose des homologations, à certains fabricants de jouets par exemple.



Principe :


Il s’agit d’une éducation à pédagogie alternative dont l’objectif principal est de favoriser la confiance en soi, l’autonomie, l’ouverture au monde et l’expérimentation. Chaque enfant doit pouvoir exprimer son propre potentiel dans un environnement approprié et en respectant sa personnalité et son propre rythme. Ces objectifs sont déployés à l’aide d’une multitude de ressources :


- L’environnement dans lequel se développe les enfants est extrêmement important, il doit être beau, ordonné, accessible et adapté à la taille de l’enfant mais sécuritaire.


- Le matériel proposé développe l’autonomie de l’enfant, il apprend par lui-même/ à faire seul. Il doit pouvoir s’auto-corriger. L’enfant est l’acteur de ses apprentissages grâce à l’expérimentation.


- Le matériel est spécifique, il est prévu pour apprendre, et façonné de manière à développer un seul aspect sensoriel à la fois, par exemple : les sons. Chaque objet est prévu pour suivre un chemin spécifique dans l’instruction qu’il apportera à l’enfant. Le jeune apprend par ses sens.


- La collaboration est mise en avant grâce à la répartition des classes par tranche d’âge de 3 ans :

3 - 6 ans / 6 - 9 ans / 9 – 12 ans. Ainsi les plus jeunes observent et apprennent des plus vieux. Et les plus âgés aident et se perfectionnent en montrant aux plus jeunes, ils se responsabilisent aussi.


- L’enfant a « un esprit absorbant », ponctué de périodes dites « sensibles ». Ce sont des périodes durant lesquelles l’enfant est particulièrement réceptif à un apprentissage particulier et qu’on ne retrouvera plus par la suite. Par exemple : le langage entre 18 mois et 3 ans. Maria Montessori pensait que telle une éponge, pendant ces périodes le jeune assimile réellement vite et efficacement en montrant un grand intérêt. Il est donc essentiel de les repérer et de mettre à profit le matériel adapté.


- La répétition est primordiale et l’enfant pourra répéter la même chose des dizaines de fois s’il en a envie.




Le fonctionnement d’une école Montessori :


L’enfant est au cœur de son instruction, en partant du postulat qu’il a naturellement la volonté et la capacité d’apprendre, il sera acteur de son éducation. Contrairement à une école classique, le jeune n’est pas passif devant un professeur à apprendre la même chose que les autres au même moment. La demande doit venir de lui et l’éducateur est là pour le guider dans une ambiance respectueuse, libre et un climat de confiance. L’adulte sera attentif à l’enfant et interviendra avec justesse et discrétion afin de lui proposer le bon matériel au bon moment. Le référent doit être capable de discerner la période de développement de l’enfant afin de pouvoir lui proposer l’objet qui suscitera chez lui de l’intérêt à ce moment-là.


La concentration est un point clé, et de ce fait, l’accompagnant adulte n’interrompra pas un enfant même s’il refait 50 fois la même chose. En effet, la méthode part du principe que c’est la répétition qui permet d’apprendre efficacement.


Par ailleurs, le bilinguisme est une des spécificités de ces écoles. Dès la maternelle, l’enfant a un référent anglophone et un référent francophone.


Même si l’environnement est bienveillant, coloré, et complètement adapté à l’enfant, il convient d’y établir des règles claires et précise à respecter, comme le fait de ranger le matériel après son utilisation.


Selon Maria Montessori l’école doit surtout préparer à la vie et révéler la personnalité et les aptitudes du futur adulte plutôt que transmettre des compétences précises.


Je vous expliquerai plus en détails, à travers un prochain article, en quoi concrètement, une école Montessori et l’organisation de la journée diffèrent d’une école classique.




La Nature dans la Pédagogie Montessori :


Maria Montessori a remarqué que les enfants étaient généralement attirés par la nature, les animaux et les plantes. Néanmoins une salle de classe, même bien aménagée, reste une salle de classe et il y a une multitude de choses à découvrir à l’extérieur. A ce titre, il semble primordial de proposer régulièrement des activités extérieures en lien avec la nature, les animaux ou les plantes. Ainsi l’enfant n’aura pas d’appréhension et développera un sentiment de bienveillance à l’égard de la nature et de ses richesses.



Résultat de la Pédagogie Montessori :


La « Maison des enfants » développée initialement par Maria Montessori étaient prévue pour des jeunes jusqu’à 6 ans. Mais avec le temps, le médecin a pu adapter sa pédagogie à des enfants plus âgés.


Les résultats surtout sur la période 3 – 6 ans sont extrêmement nombreux et ils sont sans équivoque. Tant sur le plan scolaire que sur le plan social, les élèves ayant suivi leur scolarité dans une école de type Montessori ont des résultats significativement meilleurs.


Chez les plus âgés, l’esprit d’équipe et le respect mutuel sont des qualités extrêmement développées, bien plus que chez leurs congénères venant d’une école « classique ».


Cependant, chaque pays ayant des coutumes et des philosophies différentes, la pédagogie Montessori y a été adaptée. Il ne s’agit pas des mêmes pratiques d’un pays à l’autre et il convient d’analyser prudemment les résultats obtenus en fonction de l’étude.



Montessori à la maison :


Il est parfaitement possible d’appliquer à la maison, la philosophie de la méthode Montessori. Par exemple vers l’âge de 3 - 4 ans, l’enfant est réceptif au langage écrit. A l’aide des lettres rugueuses (un incontournable de l’entrée dans l’écrit par la méthode Montessori), il sera sensibilisé au mouvement de l’écriture et la relation entre les lettres et leurs sons sera facilitée.


Concrètement le jeune touchera les cartes et prononcera le son associé, on lui proposera ensuite de dessiner dans du sable, de la semoule ou à la craie les lettres avant de passer sur un cahier.


De nombreuses activités peuvent être proposées par les parents, et ce sera l’occasion d’écrire un article complet sur le sujet.




Citations de Maria Montessori :


« Aide-moi à faire seul »


« Donner la liberté à l’enfant n’est pas le laisser tout faire »


« Lorsque le sujet l’intéresse, l’enfant est capable d’une grande concentration »


« Aucune description, aucune image, aucun libre ne peuvent remplacer la vue réelle des arbres dans un bois avec toute la vie qui se déroule autour d’eux »


« Libérez le potentiel de l’enfant et vous transformerez le monde avec lui »




J’espère que cet article vous a permis d’en apprendre d’avantages sur cette pédagogie encore peu utilisée en France. Maria Montessori a véritablement révolutionné l’éducation et la place de l’enfant dans cette dernière et dans la société plus généralement.


Laëtitia


68 vues0 commentaire